L’association Prats endavant

HISTORIQUE DE L’ASSOCIATION :

L’association PRATS ENDAVANT, présidée par Mme Planell Maguerite, a été créée en 2000, c’est une association culturelle. L’article premier des statuts précise son but principal « faire revivre et évoquer les événements, du passé pratéen ou des personnages qui ont marqué la vie de Prats, son histoire ou ses richesses architecturales ». Elle compte 80 adhérents et n’a pas de salarié. Elle organise des conférences, des visites de monuments et des villes, des voyages, des expositions, etc.…

Un des thèmes majeurs a été « LA RETIRADA » avec la commémoration du passage des réfugiés espagnols de 1939 par l’implantation d’une stèle au Col d’Ares le 22 Octobre 2002. Cette inauguration a donné lieu à une grande manifestation à laquelle ont participé de nombreux responsables politiques et culturels français et Catalans du Sud tels que :

Le Président du Conseil Général, Christian BOURQUIN
Le député, Henri SICRE,
Le « Cap Comarcal de Girona »,
Le maire –Conseiller Général de Prats de Mollo, Bernard REMEDI,
Les maires des communes voisines ou leurs représentants,
Les maires des villages voisins de Catalogne Sud,
Ramon GUAL qui a fait l’historique de la Retirada,
Térése REBULL , marraine de la Stèle et ancienne réfugiée passée par le Col d’Ares lors de la RETIRADA.

Cette journée s’est terminée par un diaporama présenté par J.C. PRUJA, auteur du livre « Premiers Camps de l’Exil Espagnol ; Prats de Mollo, 1939 » Une exposition locale a été inaugurée ce même jour. Elle se compose de clichés pris à Prats entre le 27 janvier et la mi-mars 1939, de reproductions de journaux d’époque et des textes des délibérations municipales. Cette exposition visitée par les »Marxaires de Mataro » nous a permis d’identifier Amadéo GRACIA BAMALA, un réfugié passé en 1939 au Col d’Ares à l’âge de 5 ans et qui cherchait à savoir en quel endroit cette photo a été prise et par qui ? Le reporter de l’Illustration présent ce jour-là à Prats en est l’auteur.
Chaque année, nous accueillons « les Marxaires de Mataro » en randonnée sur l’ancien chemin de Retirada, au programme : marche, conférence, repas convivial.
Parmi ces adhérents, l’association compte des réfugiés domiciliés en France (Villeneuve/lot, Roubaix, Champigny, Toulouse, Elne, Argéles) ou en Catalogne Sud (Ripoll, Ampurias).

Le 17 novembre 2007, inauguration du « CAMI DE LA RETIRADA » allant du Col d’Ares à Prats de Mollo, chemin symbolique emprunté par plus de 100 000 réfugiés ainsi que l’exposition sur ce thème , rénovée et itinérante. Ce chemin a pu être réalisé grâce à l’aide de l’Europe, le Conseil Général, Conseil Régional, la Généralitat de Catalunya , la Mairie de Prats de Mollo, et des dons divers.